Dissociation gestuelle – Dissymétrie / N°7

Sans aucune image mentale préalable, nous dessinons une fleur avec les deux mains simultanément. La fleur se développe avec ce qui vient de se passer et non avec une anticipation d’un après ou d’un résultat.

Expérience: cette fleur apparaissait aussi de l’instruction « fleur », ce qui orientait notre dessin à devenir celui d’une fleur et non d’autre chose. Les résultats étaient plutôt des plantes avec des fleurs qu’une seule fleur.

Publicités
Cet article a été publié dans a4mains. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s